Biographie

 

Fille d’un père travailleur d’usine/souverainiste, Antoine Jean et d’une mère artiste/féministe Janet Tremblé, Mireille Jean est la septième d'une famille de huit enfants. Elle compte parmi ses ancêtres la fondatrice de cette ville, Marguerite Belley. Elle grandit à La Baie et elle habite à Chicoutimi depuis plus de 40 ans. Depuis plus de 30 ans, elle partage sa vie avec Daniel Bindley avec qui elle a eu une fille, âgée aujourd'hui de 27 ans et un garçon qui malheureusement décède à l'âge de 6 mois, atteint d'une maladie incurable.

Formation

Diplômée du Cégep de Chicoutimi en 1979, madame Jean obtient un diplôme en architecture de l’Université Laval en 1983. Elle complète sa formation en gestion, comptabilité, finance, marketing, publicité, etc. Bilingue, elle étudie au London School of Economics and Political Science (école d'été, 2006) et séjourne trois mois à New York pour étudier l'économie à l'université de New York (étudiante libre, 2009).

Expérience politique

Candidate à la mairie de Saguenay aux élections de 2005, cette expérience lui permet de présenter sa vision de la ville auprès des jeunes, des personnes âgées, des travailleurs, des retraités, des communautés religieuses, des associations, etc. Appuyée d’une centaine de bénévoles, elle débute la campagne avec une notoriété de 3% et termine avec près de 27% des votes.

Architecte

De 1986 à 1990, Mireille Jean opère son bureau d'architectes. Spécialisée dans le domaine résidentiel, elle réalise de nombreux projets au Saguenay. En parallèle elle opère une entreprise en haute technologie; TRIONIQ inc

Entrepreneure

En 1990, Mireille Jean doit choisir entre l'architecture et l'entreprise manufacturière. Son choix s'arrête sur la seconde. Ce choix lui permet de maîtriser le développement de produits technologiques, l'industrialisation, la fabrication, la mise en marché, l'exportation, le service après-vente sans oublier la gestion et le financement d'une PME. Avec TRIONIQ, les produits développés au centre-ville de Chicoutimi se retrouvent partout sur le continent nord-américain. Dans les années 2000, Mireille Jean développe une solide expertise sur l'utilisation du brevet comme levier de développement de la PME. C'est en 2007 qu'elle croise IBM et négocie la vente de ses brevets.

Auteure et conférencière

La première année est consacrée à l'écriture du livre « Innover c’est bien...breveter c’est mieux! » Un livre sur les meilleures pratiques d'affaires du brevet chez la PME. La seconde est consacrée à une tournée québécoise de conférences sur le même sujet. C'est ainsi qu'elle acquiert une grande notoriété non seulement auprès des entrepreneurs innovateurs québécois, mais aussi auprès des avocats, agents de brevets et institutions canadiennes comme l’Office de la propriété intellectuelle du Canada et l’Institut de la propriété intellectuelle du Canada.

PDG d’une association scientifique

En 2012, Mireille Jean prend la direction du Réseau Photonique du Québec qui représente les entreprises, centres de recherche et professionnels scientifiques. À titre de PDG, elle anime, supporte et fait la promotion de la photonique québécoise partout dans le monde. Elle développe un important réseau de contacts international auprès de l’entrepreneuriat technologique, des centres de recherche, des gouvernements et des associations (États-Unis, Allemagne, France, Italie, Japon, Chine, …).